Le palet breton

Biscuit rond au savoureux goût de beurre, le sablé breton peut être nature, parfumé et se déguster seul, en accompagnement du café ou du thé, et peut même s’utiliser comme fond de tartelette.

L’origine du palet breton

Son nom provient du jeu de palets, dont on retrouve des traces jusqu’au 14ème siècle, les biscuits ayant la même forme que les éléments métalliques du jeu. Appelé également sablé breton, il aurait été créé à Sablé, en 1670, si l’on en croit les Lettres de la marquise de Sévigné. Ces petits biscuits auraient été apportés au roi Louis XIV par la marquise de Sablé de Souvre. Le frère du roi les aurait grandement appréciés et aurait commandé des “petits sablés” à Vatel pour ses petits-déjeuners, nom donné aux biscuits en honneur à la marquise.

La recette du sablé

Le sablé est composé de farine, d’œufs, de sucre, de sucre vanillé et bien évidement de beurre. Pour préparer la pâte, il suffit de tout mélanger dans un saladier avec une cuillère en bois, hormis la farine et le beurre. On incorpore ensuite la farine, puis le beurre et on pétrit. On frappe la pâte, on la laisse quinze minutes au frais, on découpe les biscuits à l’emporte-pièces et on les passe au four vingt minutes.